• Cgt carrefour

Face aux charognard. Les réfractaires ne lâchent rien !




Face à la démolition du modèle social de notre pays, le massacre de notre sécurité sociale, de la retraite et de l’emploi, une journée d’action nationale était organisée le 9 octobre 2018. Nous étions très nombreux dans la rue en grève pour dénoncer la politique ignoble Macron / Medef.


Face à une attaque sans précédent contre le droit du travail, notre Fédération a pu, comme à chaque initiative interprofessionnelle, exprimer sa colère à travers la présence importante de salariés(es) de ses branches. Les fermetures d’enseignes dans nos secteurs d’activité sont d’une envergure jamais atteinte : Happychic, Pimkie, Dreamland, La Halle, Bodygard, Carrefour, etc. C’est plus de 20 000 salariés broyés par les appétits financiers insatiables des actionnaires de ces entreprises.


Près de 35 milliards d’euros ont été distribués au patronat sans aucune contrepartie, dont 22 milliards d’euros de CICE.


Au même moment, nos entreprises, cotées en bourse, se voient octroyer des avantages considérables sur le dos des travailleurs (ses).


Le gouvernement Macron avec sa politique de charognard n’épargne rien sur son passage. Tous les prix augmentent : gaz, fuel, carburant, loyers, alimentation, habillement, sans augmentation du pouvoir d’achat.


Avec ce gouvernement, le pouvoir d’achat devient « un pouvoir de survivre ». La pauvreté ne cesse d’augmenter en France et touche 8.8 millions de personnes, soit 14% de la population : 1 personne sur 8 ! La précarité des travailleurs s’aggrave par la destruction continue des emplois et par les très bas salaires : près de 1,65 million de salariés sont au SMIC.


POUR NOS SALAIRES, NOTRE POUVOIR D’ACHAT ET NOS EMPLOIS, BATTONS-NOUS !


Plus que jamais déterminés, nous ne laisserons pas le capital et la finance décider de notre vie. Puisque le patronat entend seulement remplir son porte-monnaie et fait la sourde oreille à nos revendications, nous allons continuer à nous faire entendre et faire la démonstration que la CGT ne renonce pas, ni à ses « conquis sociaux » ni au progrès social au service des travailleurs.


PAS D’IMMOBILISME FACE A UN GOUVERNEMENT VENAL


C’EST POUR CELA QUE LA FÉDÉRATION A DÉCIDE D’UN MOUVEMENT DE LUTTE

Rendez-vous le 19 décembre à 10h00

devant le MONOPRIX BEAUGRENELLE 19 RUE LINOIS, 75015 PARIS

© 2020 - coordination Cgt carrefour hypermarché