• Cgt carrefour

Corona for flooz - Déclaration de la CGT carrefour hypermarché




Les magasins Carrefour comme l’ensemble de la grande distribution connaissent une affluence sans précédent depuis vendredi. Les annonces du gouvernement ont créé un stress qui conduit beaucoup à faire des courses exceptionnelles.


La seule réaction du groupe Carrefour est de constater un chiffre d’affaires exceptionnel. Le Coronavirus est en train de faire la richesse des actionnaires de Carrefour, de créer une trésorerie inattendue et exceptionnelle.


Ces corona-profits nous le disons clairement se font au mépris des salariés et des Français. Le groupe n’a mis aucun moyen pour assurer la sécurité sanitaire et physique de personne. La ligne de Carrefour est que chacun se débrouille, la vie des salariés, leur santé ne pèsent rien face au cash.


Nous le disons clairement Carrefour ne respecte personne ni son personnel ni ses clients.


La CGT demande immédiatement que le personnel et les usagers soient protégés de ses profiteurs. La distribution alimentaire doit être placée sous le contrôle des salariés et des autorités.


LA CGT exige que les salariés bénéficient dès à présent de mesures exceptionnelles de protection et inévitablement cela par un ralentissement des cadences pour respecter les mesures d’éloignement entre les gens, de bénéficier de pause pour se laver les mains, de gants et de masques de protection. De mettre à disposition du personnel et des clients des gants et des solutions hydroalcooliques en nombre suffisant pour préserver la santé des clients et des salariés. Les salariés de l’alimentaire doivent aussi dès à présent bénéficier de revalorisation salariale conséquentes car on le voit leur rôle est essentiel à la vie de tous, ils jouent un rôle stratégique dans une situation sans précédent où le gouvernement avec les actionnaires nous laisse seuls.


Dans les magasins, y compris les directeurs, l’ensemble du personnel est laissé à jouer au salaire de la peur pour assurer que les clients paient. Cette situation démontre tout le mépris de M. Bompart et des actionnaires.


Sans ces mesures, la direction de Carrefour portera une lourde responsabilité dans la pandémie actuelle.


Pour la CGT Carrefour, cette situation rend notre proposition de nationalisation du secteur évidente, les capitalistes ne veulent pas bien nourrir les gens mais nourrir le capital en mettent en péril notre santé.

© 2020 - coordination Cgt carrefour hypermarché