• Cgt carrefour

la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat carrefour : pour 16.66 dollars de plus par mois....






Mi-décembre 2018, Particulièrement inquiet face à la tournure que prend la crise des « gilets jaunes », le gouvernement en appelle aux entreprises.

C’est ainsi qu’Emmanuel MACRON a fait inviter les principales organisations patronales (PME, banques, assurance, commerce, distribution…) à Bercy pour échanger sur des propositions visant à « Améliorer concrètement le quotidien des Français » avec en tête de liste une meilleure rémunération du travail…


Alexandre Bompard PDG du groupe Carrefour a d’abord fait mine « d’entendre » l’appel au secours de son président Emmanuel MACRON mi-décembre avant de reporter les « discussions » sur une éventuelle prime…. Au 11 janvier 2019.

Comme la CGT l’avait annoncé en appelant à la grève dès le mois de décembre, Carrefour a une nouvelle fois, préféré laisser passer les fêtes de fin d’années pour ne pas avoir à y annoncer cette prime exceptionnellement Faible de 200 € bien loin des 1000€ préconisé par Macron lui-même !

A ceux tenté par le « c’est mieux que rien » soulignons ici que même les syndicats du groupe Carrefour habituellement « compréhensifs » à l’égard de nos dirigeants ont refusé, tout comme la CGT, de signer cette « primette » qui n’améliorera le pouvoir d’achat des salariés cette année que de 16,66€ par mois !